Tout sur LACTACYD®

Toutes les femmes peuvent-elles utiliser LACTACYD®?

Oui, des milliers de femmes utilisent LACTACYD® et en sont satisfaites. Dès vos premières règles jusqu’après la ménopause, LACTACYD® offre une gamme complète de soins intimes lavants, adaptés à chaque phase de la vie.

À quel âge peut-on commencer à utiliser LACTACYD® ?

LACTACYD® peut être utilisé dès les premières règles. Généralement, les règles apparaissent vers l’âge de 12 ans, bien qu’elles puissent survenir plus tôt ou plus tard. Sous l’influence des hormones, des sécrétions et odeurs peuvent commencer à apparaître. Les produits LACTACYD® destinés à l’hygiène intime au quotidien contribuent à préserver l’équilibre naturel de votre zone intime et vous aident à vous sentir fraîche et sûre de vous.

Les produits LACTACYD® peuvent-ils être utilisés quotidiennement?

Les produits LACTACYD® ont un pH adapté qui respecte l’acidité naturelle du vagin. Très doux et sans savon, ils conviennent à une utilisation quotidienne.

Où peut-on trouver les produits LACTACYD®?

LACTACYD® est vendu en pharmacie et en parapharmacie.

Quels produits puis-je utiliser pour prévenir les odeurs?

Pour aider à prévenir les odeurs, utilisez un soin lavant doux, par exemple le soin intime lavant LACTACYD® ou le soin intime lavant  LACTACYD® Pharma à l’Action Antibactérienne. Ce dernier contient des ingrédients actifs désodorisants qui aident à prévenir l’apparition des odeurs.

En quoi LACTACYD® est-il différent?

Les produits LACTACYD® contiennent des ingrédients actifs tels que l’acide lactique, qui stimulent la protection naturelle de la zone intime. Les produits possèdent un pH adapté qui respecte l’acidité naturelle du vagin. Très doux et sans savon, ils conviennent à une utilisation quotidienne.

Comment utiliser un nettoyant féminin? Puis-je l’utiliser au quotidien?

LACTACYD® peut être utilisé comme un savon liquide, sur la zone intime externe, sous la douche ou dans le bain. Faites mousser, puis rincez abondamment à l’eau claire. Séchez soigneusement avec une serviette propre. Appliquez uniquement sur l’extérieur de la vulve. Les produits LACTACYD® ont un pH adapté qui respecte l’acidité naturelle du vagin. Très doux et sans savon, ils conviennent à une utilisation quotidienne.

J’utilise du savon liquide et des pains de savon depuis des années pour laver ma zone intime et je n’ai pas de problème. Est-il vraiment nécessaire d’utiliser un soin d’hygiène intime spécifique?

Quelle que soit leur forme (liquide ou en pain), les savons ont généralement un pH élevé différent de celui de l’environnement naturel du vagin. De tels produits peuvent endommager le film protecteur naturellement acide du vagin et ainsi l’exposer aux mauvaises bactéries. Les produits LACTACYD® ont un pH adapté qui respecte l’acidité naturelle du vagin. Très doux et sans savon, ils conviennent à une utilisation quotidienne.

Qu’est-ce que le lactosérum?

Le lactosérum est un ingrédient naturel issu du lait. Il est utilisé pour stabiliser et maintenir l’environnement protecteur de la vulve.

Qu’est-ce que l’acide lactique ?

L’acide lactique est une substance naturellement produite par l’organisme dans le but de créer un milieu naturellement acide. Cette acidité naturelle favorise le parfait équilibre de la flore vaginale. L’équilibre entre les bonnes et mauvaises bactéries présentes dans le vagin est préservé et la zone intime est protégée contre tous les types d’infections. L’acide lactique est produit par les lactobacilles (les bonnes bactéries) dont la croissance est à son tour facilitée par un environnement acide (pH faible).
Les produits LACTACYD® contiennent de l’acide lactique naturel, tel que celui produit naturellement par le corps, et possèdent un pH adapté qui protège l’acidité naturelle du vagin.

Qu’est ce qu’un lactobacille?

Il s’agit d’un type de bactéries naturellement présentes au sein de la flore vaginale et qui contribue à produire l’acide lactique. L’acide lactique quant à lui, crée un milieu acide qui protège le vagin contre la prolifération de bactéries néfastes susceptibles d’entraîner diverses infections. Plus les lactobacilles sont nombreux, plus l’acidité du milieu naturel du vagin est stable.